Le Taekwondo


Bootstrap Thumbnail Second


Les origines du Taekwondo actuel remonte à l'antiquité.

Vers VII siècle après J-C, la Corée est un pays, situé entre la Chine et le Japon, divisé en trois royaumes (KOGURYO, PAEKCHE et SILLA). Le royaume SILLA étant le plus petit sur le plan térritorial, vivait sous la menace des deux autres plus grands et plus puissants. Afin de sauvegarder son intégrité, le royaume SILLA a créé une confrerie-militaire de jeunes gens de familles royales qui étaient destinés a assumer des charges de commandements. Cette organisation fût nommée Hwa-Rang-Do qui désigne "la fine fleur de la jeunesse", mais l'expression, même si elle signifie pour une part l'élite de la jeunesse, ne se limite pas à cela. En effet, les Hwarang alliaient l'excellence militaire, intellectuelle et artistique : la beauté de la fleur sert ainsi à décrire l'autre versant du corps militaire. Le Hwarang-do (où do signifie voie) est ainsi la voie de l'humanité florissante, car cette excellence individuelle devait profiter à toute la communauté. Cette avec cette organisation qu'en 668 après J-C, que le royaume SILLA triompha dans une orgganisation perilleuse qu'il mènera sa nation vers l'unification des trois royaumes.

les arts martiaux qui existent à l'époque, comme le Taekkyeon et le Soo-Bak sont très éloignés du taekwondo actuel, même s'ils incitent néanmoins déjà sur les techniques de jambes.

Il faudra attendre 1955 pour le nom de Tae kwon do (La voie du pied et du poing) puisse être proposé par le général Choi Hong Hi et Nam Tae-Hi leader de l’école Chung Do Kwan, qui sera adopté en 1959.

L'esprit du TAEKWONDO se distingue par philosophie qui se base sur la force d'épanouissement de l'individu en visant l'excellence, tout en assimilant la tradition avec des idées modernes.

La pratique du Taekwondo :

Les entrainements se décline en plusieur thèmes:

Entraînement classique : Après un échauffement, l'entraînement se base sur la répétition de coups de points, de déplacements et surtout de coups de pieds, il peut être pratiqué dans le vide, sur des cibles (PAO, Raquettes,) ou avec un partenaire d'entrainement

 

Entrainement combat compétitions: A partir d'un entraînement classique, les combattants s'entraînent sur des thèmes de combats, affuter leur condition physique, augmenter leur rapidité d'exécution de coups de pieds spectaculaires appelés tchagui.

 

Entraînenement Poomsée : Tout comme les katas( au Karaté) et les TAO (au kung-Fu) Le Poomsé est une forme de combat imaginaire pratiquée dans le vide, cette pratique permet de valider les différents niveaux de la ceinture blanche à la ceinture noir, qui se compose de kyup

Le taekwondoïste utilise un Dobok pour accéder aux différents entrainements :

Lors des échauffements et des exercices elle/il travail sur des tapis homologués.